Résultats

Business France fait le show à l’AIM Dubai

Haithem Ben Aoun - 14-avr.-2017 09:46:02
Dubaï, les 2 et 3 avril 2017 L’AIM Dubai / Annual Investment Meeting est le grand rendez-vous annuel de la promotion des investissements au Moyen-Orient ; l’édition 2017, qui se tenait au World Trade Center de Dubai les 2 et 3 avril, a été l’occasion pour Business France de faire connaitre et reconnaitre son savoir-faire, en particulier dans son action au service des startups : - Tout d’abord en recevant le 2ème prix du meilleur investissement (catégorie Europe) attribué à Business France pour l’implantation à Paris de la startup tunisienne Favizone ; c’est la première fois que les prix de l’AIM, généralement attribués à des projets de grands groupes, distinguent un projet d’investissement international de start-up, signe des temps que Business France est fière d’avoir porté, et qui récompense le travail mené sur ce dossier par Stéphane Lecoq, Directeur de Projets (invest) – zone Maghreb et Afrique de l’Ouest & Centrale. - Le lendemain lundi 3 avril, Philippe Yvergniaux (Mission de Coopération Internationale) présentait l’initiative French Tech dans le « coin startups » de la conférence, dans le cadre d’une table ronde consacrée au soutien des agences publiques au développement des startups ; la table ronde était organisée par ANIMA, l’association des agences de promotion invest méditerranéennes, dont Business France est membre actif et assure la vice-présidence.

Rencontres d’affaires tuniso-francaises à Tunis

Haithem Ben Aoun - 21-déc.-2016 15:36:03
La Conect Internationale (CI) et la CGPME française ont organisé du 5 au 8 décembre 2016, à Tunis, les rencontres d’affaires tuniso-françaises. Cet événement économique vise à promouvoir le site tunisien et y attirer des investissements directs étrangers (IDE). A cet effet, un forum économique est organisé, par la même occasion, à l’hôtel Ramada Plaza à Gammarth, au nord de Tunis, pour présenter les atouts de l’économie tunisienne, les secteurs porteurs et les opportunités d’investissements à saisir en Tunisie. Une délégation de 25 représentants d’entreprises françaises membres de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPM) effectue, également, des visites dans les entreprises tunisiennes et rencontre des responsables aux plus haut niveau. L’objectif est d’offrir une opportunité pour les PME françaises de développer des partenariats techniques, commerciaux, financiers avec des PME tunisiennes, afin de développer de nouvelles activités complémentaires. Les PME françaises qui souhaitent s’internationaliser pour accéder à de nouveaux marchés africains peuvent aussi profiter de l’occasion pour nouer des partenariats avec des PME tunisiennes nourrissant la même ambition. A cette occasion il y a eu la signature de convention de partenariat entre IPEMED et CONECT.   Source : KAPITALIS / article de I. B.   (avec communiqué).

Tunisia 2020 : Six accords de financement signés avec la France pour 1,2 milliard d’euros

Haithem Ben Aoun - 30-nov.-2016 11:49:10
Six accords de financement de projets et programmes ont été signés, lundi 28 novembre, entre le gouvernement tunisien et l’Agence française de développement (AFD), lors d’une cérémonie organisée à La Kasbah, en présence du chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, et du Premier ministre français, Manuel Valls. Ces accords se répartissent comme suit : – Un Protocole d’accord entre la Tunisie et l’AFD relatif au soutien financier de la France dans le cadre du Plan quinquennal 2016-2020 (1 milliard d’euros) – Une Convention de financement entre l’AFD et l’Office national d’assainissement (ONAS) en appui au programme DEPOLMED (60 millions d’euros). – Une Convention de financement entre l’AFD et la Tunisie en faveur du Programme d’adaptation au changement climatique des territoires ruraux (PACTE) (50 millions d’euros, prêt souverain et 1,5 million d’euros subvention) ainsi qu’une convention de financement entre le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) et la Tunisie en accompagnement du programme PACTE (2 millions d’euros). – Une Convention de financement entre l’AFD et le Groupe chimique tunisien visant la réhabilitation et la mise aux normes environnementales des unités de production de phosphate (45 millions d’euros). – Un Protocole d’accord entre l’UBCI et l’AFD pour la mise en place d’une ligne de crédit SUNREF en faveur des investissements privés dans les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et la réduction de la pollution (15 millions d’euros). – Une Convention de financement avec le Centre financier de l’entrepreneuriat (CFE) pour financer les prestations d’assistance technique en faveur de la micro-finance (1 million d’euros).

Tunisia 2020 : 13,7 milliards de dollars récoltés à l’issue de la première journée

Haithem Ben Aoun - 30-nov.-2016 11:14:49
Devant les grands défis que représente la reprise de l’économie tunisienne dans un contexte régional tendu, la Conférence Internationale Tunisia 2020 a mis en lumière l’intérêt général à soutenir la Tunisie. Les pays amis de la Tunisie ont saisi cette occasion pour démontrer, voire confirmer, encore une fois leurs volontés de venir en aide pour permettre au pays de relancer son économie. Le Qatar, la France, le Koweït, la Turquie, l’Allemagne, le Canada ainsi que la Banque Mondiale, la BERD, la BEI, le FADES et l’Union européenne ont annoncé leurs aides financières chiffrées qui prendront la forme aussi bien de dons que de prêts pour le financement des projets proposés. Le soutien financier annoncé à la Tunisie au terme de la première journée de la Conférence Tunisia 2020, qui s’élève à 13,7 milliards de dollars, est issu des pays et organismes suivants : - Banque Mondiale : 4 milliards de dollars sur 4 ans - Banque Européenne d’Investissement (BEI) : 2,5 milliard de dinars sur 4 ans - Fonds Arabe pour le Développement Économique et Social (FADES) : 1,5 milliard de dollars - Allemagne : 1,3 milliard de dollars sur 4 ans - Qatar : Un don de 1,25 milliard de dollars - France : 1,1 milliard de dollars sur 4 ans ( Conversion de la dette tunisienne en investissements ) - Banque Européenne de Reconstruction et de Développement (BERD) : 650 millions de dollars sur 5 ans - Koweït : Un prêt de 500 millions de dollars - Turquie : 500 millions de dollars - Union Européenne : 407 millions de dollars - Canada : 24 millions de dollars    http://www.ilboursa.com/

Tunisiens et Français explorent les pistes de l’industrie du futur

Haithem Ben Aoun - 14-nov.-2016 16:14:41
Organisé conjointement par Business France et l’ambassade de France à Tunis, le forum Rencontre d’affaires « Creative Industry » : cap vers l’industrie du futur » s’est tenu le 09 novembre 2016 à Gammarth (Tunis). A travers les interventions faites par plusieurs présents, il s’avère que la Tunisie dispose d’atouts importants pour les investisseurs tunisiens et étrangers. Adel Mohsen Chaâbane, directeur  associé du cabinet d’étude Mazars Tunisie, a indiqué que le Code d’investissement contient plusieurs points positifs. « Le nouveau Code d’investissement est un outil qui s’ajoute à d’autres outils pour l’amélioration du climat des affaires », dit-il en adressant la parole à un public composé de chefs d’entreprise. Le code en question contient plusieurs incitations  intéressantes (fiscales et autres) pour l’investisseur étranger et notamment tunisien. Qu’il soit jeune ou expérimenté, chaque investisseur y trouvera son compte, d’après l’intervenant. A propos des incitations fiscales, il a indiqué que le projet de loi devrait passer sous peu à l’ARP.  Par ailleurs, il s’est félicité qu’en vue de raccourcir les délais un cahier des charges sera établi pour les projets qui le nécessitent. Dans le même contexte, il a considéré que la mise en place d’un seul interlocuteur avec les investisseurs est  un point positif. D’ailleurs, l’intervenant a fait remarquer n’avoir pas relevé de points négatifs dans le code d’investissement et qu’il faut attendre la mise en application pour s’en rendre compte. « Le code d’investissement tunisien est en avance par rapport au code d’investissement des pays concurrents », affirme-il. De son côté, l’attaché économique auprès de l’ambassade de France en Tunisie, Grégoire de Warren, a dressé un tableau positif de l’économie tunisienne. D’après lui, l’économie tunisienne a connu un rebond qui s’appuie sur plusieurs facteurs clés comme la reprise de l’investissement et de la consommation. Pour lui, il faut s’appuyer sur les différents atouts de la Tunisie pour atteindre un niveau de croissance plus élevé. Revenant sur la Conférence internationale sur l’investissement, il a considéré que c’ est l’événement de l’année à plus d’un titre : d’abord parce que c’est une occasion pour la Tunisie pour présenter ses atouts à la communauté internationale et pour attirer les investissements. Le directeur de l’Agence française de développement (AFD), Gilles Chausse a, quant à lui, présenté la ligne de crédit Sunref. Adressant un discours clair aux entrepreneurs et chefs d’entreprise, il a  affirmé le soutien de l’AFD  aux entreprises. Il a tenu à préciser que l’ AFD ne se positionne pas comme un concurrent vis à vis des banques classiques. Concernant la ligne de crédit Sunref, le directeur de l’AFD a indiqué que la première ligne a été clôturée et qu’il est prévu de mettre en place une deuxième ligne en 2017. « Mais la première ligne est en cours d’évaluation pour le moment, nous espérons mobiliser 40 millions d’euros », a-t-il annoncé. Pour sa part, le représentant de l’UBCI, Slim Chkili, a saisi l’occasion pour présenter le parcours des banques tunisiennes de 2011 jusqu’à aujourd’hui avec toutes les réformes et les étapes qu’elles ont connues : full audit, statut de la Banque centrale, réduction du taux des crédits de consommation… Revenant sur l’expérience de l’UBCI en Tunisie en ce qui concerne le financement des entreprises, M. Chkili a indiqué que l’UBCI est pionnière en la matière et oriente les entreprises avec des conseils personnalisés grâce à une équipe qualifiée d’investisseurs. De même, il a tenu à rappeler l’importance de se protéger contre le taux de change surtout dans un contexte marqué par la dépréciation du dinar, a-t-il conclu.   PAR   HAMZA MARZOUK http://www.leconomistemaghrebin.com/

Créative France : la créativité au cœur de l’identité française

Haithem Ben Aoun - 25-oct.-2016 09:38:12
La France a décidé de se donner les moyens de promouvoir son potentiel créatif et de renforcer son attractivité économique en mettant en avant ses puissants atouts. Le 5 octobre 2015, Manuel Valls a annoncé au Japon le lancement d’une grande campagne d’image en faveur du rayonnement économique de la France : «  Créative France » .   « Créative France » est une campagne internationale pilotée par Business France pour valoriser la créativité, l’innovation et le savoir-faire français dans plusieurs domaines, notamment la technologie, l’industrie, la mode, la gastronomie, les sciences et les arts. L’objectif de cette campagne est de lancer un signal fort à la communauté internationale. Après son lancement dans 10 pays prioritaires retenus en raison de leur potentiel de développement en matière d’échanges et d’investissements, c’est au tour de Business France Tunisie de lancer la campagne   «  Créative France  » courant octobre, lors d’une réception à la résidence de France à Tunis en présence de   S.E.M Olivier Poivre d’Arvor, Ambassadeur de France en Tunisie.  

SIAT 2016

Haithem Ben Aoun - 19-oct.-2016 18:02:05
  Du 19 au 22 octobre 2016, l’Agence de promotion desinvestissements agricoles ( APIA ) organise la 12éme édition du salonInternational de l’investissement Agricole et e la Technologie «  SIAT 2016 » au palais desexpositions du Kram à Tunis.   SIAT constitue une vitrine des technologies agricoles et dela pêche, et un carrefour où se rencontrent producteurs agricoles, pécheurs,hommes d’affaires, industriels, armateurs, fournisseurs et chercheurs.   Il offre une palette de manifestations répondant auxattentes des participants et ayant pour objectif de les mettre au diapason de l’évolutiontechnologique :   Une exposition des technologies de pointe et des acquis dela recherche dans le domaines agricole, agro-alimentaire, de pêche et desservices qui leur sont liés, des produits de base consolidant et /ou en quêtede nouveaux marchés.   Des rencontres de partenariat entre promoteurs tunisiens etpartenaires étrangers en vue de stimuler la création de projets mixtes. SIATest une occasion opportune pour des contacts et rapprochements entre promoteursétrangers et tunisiens. Des plans d’affaires, des contrats de cultures et desopportunités commerciales y seront présentés.   Des séances de démonstration qui présentent des technologiesnouvelles et techniques pour l’amélioration de la production et la valorisationdes produits agricoles. Le SIAT sera animé par des séances de démonstration detechnologies nouvelles sur des sujets se rapportant à la qualité, lacertification et le contrôle des produits agricoles ainsi que sur les nouveauxprocédés de production et de valorisation des produits agricoles et de pêche.   Un forum : SIAT est toujours enrichie par un foruminternational qui traite un concept phare, dont l’objectif est d’assurer auxinvestisseurs l’information appropriée et mettre en exergue les atoutsstratégiques concernant des créneaux porteurs.   Des workshops qui traitent des thèmes afférents à la qualitéet les nouveaux créneaux d’investissement   Les centresd’intérêt   Recherche et développement Equipement et matériel agricole Techniques agricoles et de pêche Services agricoles et de pêche Agriculture biologique Horticulture, serriculture Emences et plants Huile d’olive Emballage, conditionnement et froid Système informatiques appliqués à l’agricultureet à la pêche Formation et pépinières d’entreprise Promotion et financement du secteur Organismes professionnels et d’appui     Source: www.tunisiefocus.com  
Qui nous sommes
Olivier PRADET , Directreur Business France Tunis: Business France Tunis accompagne les entreprises françaises dans leurs projets de développement sur le marché tunisien à l’export comme à l’implantation. Notre équipe allie compétence et expérience pour faciliter les relations commerciales entre entreprises françaises et tunisiennes.   -    Business France Tunis entretient des relations continues avec les entreprises de toutes les régions tunisiennes. -    Une équipe de 12 experts intervient dans les quatre filières suivantes : AGROTECH (Produits et Technologies Agroalimentaires) ART DE VIVRE-SANTE (Bien-être, Consommation, Mode, Habitat, Santé), INDUSTRIE & CLEANTECH (Infrastructures, Transports, Industrie), et  TECH & SERVICES  (Nouvelles technologies, Innovation, Services). -    Business

En savoir plus

Facebook
Press area & Media Gallery
calendrier des publications