Résultats

Découverte tunisienne : Les déchets oléicoles transformés en carburant vert

Haithem Ben Aoun - 22-déc.-2016 09:44:51
Des chercheurs tunisiens de l’Université de Carthage ont découvert un procédé biologique permettant de transformer les déchets produits par la culture oléicole en carburant vert. Ce projet a été rendu possible grâce à un soutien de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) dans le cadre d’un appel international à financement de projets répondant à des enjeux de société, annonce l’agence dans un communiqué. Le procédé a été découvert par le groupe de recherche «Biocatalyse et enzymes industrielles» de l’Institut national des sciences appliquées et de technologie (Insat), relevant de l’Université de Carthage, dirigé par le professeur Mohamed Gargouri. En 2016, cette équipe de recherche a mené une étude sur la ‘‘Bio-raffinerie des sous-produits agro-industriels oléicoles en Tunisie’’ (édité par le Centre de publication universitaire à Tunis, 2016) a travaillé sur le potentiel de valorisation des déchets du secteur agro-industriel oléicole sur les plans socio-économique et environnemental. Elle a pu élaborer un procédé permettant de produire du biocarburant à partir des résidus résultant de la culture de l’olivier et de l’extraction de l’huile d’olive : brindilles, pulpe et peaux d’olives. Alternative aux ressources fossiles aux effets néfastes sur l’environnement, ce biocarburant constitue une source d’énergie renouvelable et propre. L’enjeu des résultats de cette étude financée par l’AUF à hauteur de 35.000 euros, se mesure à l’aune de l’importance du secteur oléicole dans le pourtour méditerranéen. Les 3 partenaires scientifiques universitaires de l’équipe de recherche sont aussi impliqués dans ce projet (INRA-SupAgro Montpellier, Insat Tunis, Faculté polydisciplinaire de Béni Mellal), de même qu’une entreprise privée (EPPM). L’AUF, qui dispose d’une direction régionale AUF Maghreb (Algérie, Maroc et Tunisie) depuis 2012, précise dans son communiqué qu’elle soutient, sur deux ans (2016-2017), 7 projets d’envergure à fort impact sur le développement des sociétés francophones. Elle ajoute que 66 chercheurs de 34 établissements d’enseignement supérieur et de recherche dans 13 pays francophones sont concernés par cet appel dont le budget total est d’un million d’euros, contribution de l’AUF et de plusieurs partenaires. Source : kapitalis.com / article : I. B. (avec communiqué).

SIAL 2016

Haithem Ben Aoun - 24-oct.-2016 12:52:27
Avec un stand de 240 m², Business France a entamé depuis dimanche un programme musclé pour cette nouvelle édition du rendez-vous mondial de l’innovation alimentaire ( SIAL ) qui a lieu à Villepinte jusqu’au 20 Octobre. Les trois métiers de l’agence ont été mobilisés cette année. 60 conseillers Agrotech spécialistes de 40 marchés seront à la disposition des entreprises pour échanger sur les opportunités commerciales. Business France a également invité 30 acheteurs internationaux issus de 21 pays ainsi que 140 investisseurs étrangers qui pourront découvrir les nombreux atouts de la filière française.   Au final, ce sont plus de 100 rendez-vous BtoB attendus ! Ce mardi, un Investors’ Day sera organisé et associé à des actions French Tech qui mettront en avant le dynamisme de la filière française : venez découvrir les « French Tech Bistrots » tous les midis ou encore le « French Tech Café » mardi matin où des startups de la foodtech pitcheront devant presse, VC et investisseurs étrangers. La créativité des entreprises françaises sera également mise à l’honneur au travers de 24 entreprises qui exposeront leurs produits dans un bel espace vitrine sur le stand Business France.   Six d’entre elles seront d’ailleurs récompensées par le prix « Coups de Cœur Créative France » aujourd’hui.  

SIAT 2016

Haithem Ben Aoun - 19-oct.-2016 18:02:05
  Du 19 au 22 octobre 2016, l’Agence de promotion desinvestissements agricoles ( APIA ) organise la 12éme édition du salonInternational de l’investissement Agricole et e la Technologie «  SIAT 2016 » au palais desexpositions du Kram à Tunis.   SIAT constitue une vitrine des technologies agricoles et dela pêche, et un carrefour où se rencontrent producteurs agricoles, pécheurs,hommes d’affaires, industriels, armateurs, fournisseurs et chercheurs.   Il offre une palette de manifestations répondant auxattentes des participants et ayant pour objectif de les mettre au diapason de l’évolutiontechnologique :   Une exposition des technologies de pointe et des acquis dela recherche dans le domaines agricole, agro-alimentaire, de pêche et desservices qui leur sont liés, des produits de base consolidant et /ou en quêtede nouveaux marchés.   Des rencontres de partenariat entre promoteurs tunisiens etpartenaires étrangers en vue de stimuler la création de projets mixtes. SIATest une occasion opportune pour des contacts et rapprochements entre promoteursétrangers et tunisiens. Des plans d’affaires, des contrats de cultures et desopportunités commerciales y seront présentés.   Des séances de démonstration qui présentent des technologiesnouvelles et techniques pour l’amélioration de la production et la valorisationdes produits agricoles. Le SIAT sera animé par des séances de démonstration detechnologies nouvelles sur des sujets se rapportant à la qualité, lacertification et le contrôle des produits agricoles ainsi que sur les nouveauxprocédés de production et de valorisation des produits agricoles et de pêche.   Un forum : SIAT est toujours enrichie par un foruminternational qui traite un concept phare, dont l’objectif est d’assurer auxinvestisseurs l’information appropriée et mettre en exergue les atoutsstratégiques concernant des créneaux porteurs.   Des workshops qui traitent des thèmes afférents à la qualitéet les nouveaux créneaux d’investissement   Les centresd’intérêt   Recherche et développement Equipement et matériel agricole Techniques agricoles et de pêche Services agricoles et de pêche Agriculture biologique Horticulture, serriculture Emences et plants Huile d’olive Emballage, conditionnement et froid Système informatiques appliqués à l’agricultureet à la pêche Formation et pépinières d’entreprise Promotion et financement du secteur Organismes professionnels et d’appui     Source: www.tunisiefocus.com  

Réunion du 31 janvier 2011 entre M. Mohamed Nouri Jouini, Ministre de la Planification et de la Coopération internationale, et les membres des Chambres mixtes de Commerce et d’Industrie en Tunisie.

Haithem BEN AOUN - 03-févr.-2011 09:40:28
Une rencontre a été organisée, le lundi 31 janvier 2011, au sein du Ministère de la Planification et de la Coopération internationale, entre le Ministre du Gouvernement de transition, M. Mohamed Nouri Jouini, et les entreprises étrangères en Tunisie. Près de soixante entreprises étaient présentes, majoritairement européennes et principalement françaises, allemandes, italiennes et hollandaises. Selon le Ministre, cette réunion devait permettre d’initier le dialogue entre les différents opérateurs économique présents en Tunisie. Remerciant les entreprises et les Chambres mixtes de Commerce et d’Industrie pour leur présence, il a précisé que cette rencontre servirait également à une première évaluation de la situation devant être présentée au Conseil des Ministres dès le mardi 1er février 2011. Le Ministre a assuré les entreprises de son soutien résolu et a présenté les priorités du gouvernement de transition: - Répondre à l’urgence sociale : Le gouvernement s’engage à venir en aide dans la transparence aux personnes en difficultés (y compris les petits commerçants). Les Conseils régionaux seront dissous et les 24 anciens gouverneurs remplacés dans les 48 heures à compter du 31 janvier 2011. - Soutenir les entreprises en difficulté : Les autorités vont améliorer et faciliter les procédures administratives M. Jouini a précisé que l’ensemble du gouvernement apportera tout son soutien aux entreprises étrangères afin de garantir les emplois en Tunisie. Un programme de relance sera envisagé, dans le respect des engagements actuels de la Tunisie. Les sujets essentiels abordés par les industriels présents furent: - L’insécurité et ses conséquences, notamment quant à la perturbation des horaires de travail. - L’indemnisation des entreprises touchées par les violences, incendies et pillages. - Les revendications des salariés et des personnels extérieurs aux entreprises. - Les flux de marchandises et les retards au niveau du chargement et du déchargement des conteneurs au port de Radès. Des industriels français ont fait deux propositions: - Un travail en continu (8h / 18h) de la douane du Port de Radès y compris le dimanche. - La création d’un port sec à l’extérieur des installations portuaires de Radès ou bien la mise à disposition de la gare de Bou Arkoub pour le transfert et le stockage des conteneurs et en particulier de toutes les anciennes marchandises en dépôt. Ces propositions ont été reprises par l’UTICA (branche transport et douane) dans un communiqué transmis aux autorités tunisiennes. M. Jouini s’est montré parfaitement conscient de la situation. En assurant qu’il rapporterait toutes les préoccupations exprimées devant le Conseil des Ministres afin de trouver des solutions au plus vite, il a également annoncé deux initiatives prises par le gouvernement afin de rassurer les entreprises: - La création d’une cellule d’aide aux entreprises, conjointe avec le Ministère de l’Industrie et de la Technologie, - La mise au point d’un aide-mémoire qui servira de base pour la communication avec l’étranger afin de rassurer les investisseurs.  

Cellule d’aide aux entreprises en difficultés.

Haithem BEN AOUN - 02-févr.-2011 17:06:19
Une cellule a été créée par le Ministère de la Planification et de la Coopération internationale (MPCI) , conjointement avec le Ministère de l’Industrie et de la Technologie, et à laquelle peuvent s’adresser toutes les entreprises pour exposer les problèmes qu’elles rencontrent au jour le jour et même proposer des solutions. (Cellule auprès du MPCI, M. Zekri, 71 849 596, Email : z.noureddine@mdci.gov.tn ). Les entreprises peuvent envoyer une copie de leur dossier à la Mission économique Ubifrance ( tunis@ubifrance.fr ) ou au Service économique régional ( tunis@dgtresor.gouv.fr ) pour un appui supplémentaire par des démarches appropriées de l’Ambassade de France en Tunisie auprès des autorités tunisiennes

La nouvelle ligne de crédit française PME-PMI tunisiennes

Haithem BEN AOUN - 20-déc.-2010 14:32:48
La nouvelle ligne de crédit française de 40 millions euros est destinée aux PME-PMI tunisiennes pour l’achat de biens et service français (part tunisienne ou étrangère sous la responsabilité du fournisseur français limitée à 25%). Tous les secteurs sont éligibles mis à part le tourisme pour des investissements entre 100 000 et 2 000 000 M€. Les entreprises bénéficiaires sont des PME-PMI au sens défini par le décret tunisien 2008/388 du 11 février 2008. Il s’agit de sociétés indépendantes qui exportent ou souhaitent exporter et qui désirent acheter des biens et services français. Il est à noter que les filiales d’entreprises françaises ne sont pas éligibles à ce dispositif. Proposant le meilleur taux du marché (2,6% en euros et 4,6 % en dinars maximum) avec une maturité de 10 ans et un délai de grâce de 5 ans et demi, cet instrument devrait permettre aux entreprises françaises et tunisiennes de renforcer leurs relations dans un cadre privilégié. Le Service Economique régional de l’Ambassade de France en Tunisie est chargé de l’instruction des dossiers et se tient à la disposition des exportateurs français (et des PME tunisiennes) pour compléter leur information en coordination avec l’équipe d’Ubifrance Tunisie. Contacts : pierre.berger@dgtpe.fr , mickaelle.chauvin@dgtpe.fr et tunis@ubifrance.fr
Qui nous sommes
Olivier PRADET , Directreur Business France Tunis: Business France Tunis accompagne les entreprises françaises dans leurs projets de développement sur le marché tunisien à l’export comme à l’implantation. Notre équipe allie compétence et expérience pour faciliter les relations commerciales entre entreprises françaises et tunisiennes.   -    Business France Tunis entretient des relations continues avec les entreprises de toutes les régions tunisiennes. -    Une équipe de 12 experts intervient dans les quatre filières suivantes : AGROTECH (Produits et Technologies Agroalimentaires) ART DE VIVRE-SANTE (Bien-être, Consommation, Mode, Habitat, Santé), INDUSTRIE & CLEANTECH (Infrastructures, Transports, Industrie), et  TECH & SERVICES  (Nouvelles technologies, Innovation, Services). -    Business

En savoir plus

    
    You Buy France 

    

    Vivapolis  

   

    Healthindustry

   

    Axema

Facebook
Press area & Media Gallery
calendrier des publications