Résultats

Rencontre du chef du gouvernement tunisien avec les entreprises françaises

Haithem Ben Aoun - 16-mai-2016 18:01:06
Le chef du gouvernement, Habib Essid, rencontre, ce lundi 16 Mai, des hommes d’affaires et investisseurs français résidant en Tunisie. La rencontre se déroule en présence de l’ambassadeur de France, François Gouyette et du ministre du développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Yassine Brahim.   En 2015, la France se place au 1er rang pour le nombre d’entreprises établies en Tunisie (environ 1300) et pour le nombre d’emplois directs induits (environ 127 000). Les grands IDE français sont concentrés dans les industries manufacturières, mécaniques et électroniques. La Tunisie détient un stock d’IDE de 83 M€ en France, indique le site du Quai d’Orsay.      La Tunisie qui cherche à booster les investissements directs étrangers (IDE), se doit de garder les entreprises étrangères, actuellement, sur son sol en les aidant à surmonter les difficultés auxquelles elles se heurtent, en améliorant le climat des affaires et en développant les incitations fiscales dans cette conjoncture de morosité économique.  

Rendez-vous sur le portail des entreprises françaises du secteur ferroviaire

Narjess GABROUNE - 01-déc.-2015 14:18:48
French-rail-industry.com a été lancé en 2014 pour promouvoir l’industrie du ferroviaire français, grâce un accord de partenariat entre les entreprises en France, Business France et Fer de France, organisme interprofessionnel qui fédère l’ensemble des acteurs publics et privés du rail. French-rail-industry.com a un double objectif. Le premier : sensibiliser les professionnels de lindustrie à travers le monde sur le savoir-faire de l’industrie ferroviaire française, dont l’excellence est largement reconnue. Informer des récents succès et innovations des entreprises françaises via une page consacrée à l’actualité. Le second : établir des liens entre les acheteurs internationaux et les fournisseurs français. L’annuaire des industriels français du secteur ferroviaire permet à ce titre aux clients potentiels basés hors de France, de parcourir les profils des sociétés françaises. Lesquelles peuvent être contactées directement via une interface de messagerie intégrée dans le site. Les fournisseurs français référencés sur French-rail-industry.com sont répartis en huit catégories : systèmes électroniques, composants mécaniques, information voyageurs et billettique, transport public, équipement du matériel roulant, infrastructure ferroviaire, test et ingénierie, et matériel roulant. Du fait de l’expertise, des compétences technologiques et la capacité dinnovation de ses entreprises, lindustrie ferroviaire de la France jouit dune reconnaissance internationale: le pays est classé au troisième rang mondial dans le secteur. En Europe, lindustrie ferroviaire française est au deuxième rang derrière lAllemagne, avec 1500 entreprises générant plus de 4 milliards €, ce qui équivaut à 25% des exportations du pays en valeur. Site officiel: www.french-rail-industry.com  

Ville durable : Vivapolis réinvente les villes du futur

Narjess Gabroune - 23-mai-2014 12:26:08
Imaginer la ville de demain, la ville durable, tel est le défi quotidien que relèvent de nombreuses entreprises françaises, rassemblées désormais sous la marque Vivapolis. Le savoir-faire des entreprises françaises en la matière est d’ailleurs attendu. Aujourd’hui, les villes du monde sont à la recherche d’expertises très précises pour se développer, se renouveler, se réinventer. Et de ce point de vue, la France ne manque pas de grands champions : Bouygues, Vinci, Eiffage, Alstom, Veolia, Egis. Sans parler des innombrables PME et Entreprises de Taille Intermédiaire françaises qui se sont fixées sur des marchés de niche et qui ont développées des technologies de pointes pour répondre aux enjeux de demain. Lancée à l’initiative des pouvoirs publics français, la marque Vivapolis regroupe l’expertise des entreprises française pour offrir une réponse complète aux besoins des villes mondiales.  Il est toujours plus facile de se rassembler derrière un nom que tout le monde reconnaît », commente Caroline Olivier, chef de projet Environnement chez Ubifrance. D’ailleurs, les entreprises françaises de la ville durable sont au rendez-vous. 70 d’entre-elles ont déjà décidé de s’unir sous la marque de Vivapolis. Un savoir-faire certifié Les démonstrations de leur savoir-faire sont nombreuses : Grand Paris, Grand Lyon, Marseille Euroméditérranée, Communauté urbaine de Bordeaux, et bien d’autres. Dans ces grands chantiers urbains les problématiques sont multiples : mobilité, gestion de l’énergie, pollution… L’ambition partagée par ses projets urbains consiste à améliorer la qualité de vie et la cohésion sociale en leur sein pour les rendre plus attractives. De grands projets y ont été mis en œuvre pour répondre à ces questions. Difficile de ne pas penser au système Auto-Lib à Paris pour réduire la circulation au sein de la ville avec une offre de transport électrique non polluante. Le vaste chantier « Bordeaux Euratlantique » est également révélateur de l’étendue du champ d’action du groupement français. Composé notamment d’éco-quartiers, le projet allie efficacité énergétique, recyclage de l’eau et intègre la création d’une centrale solaire. Une expertise attendue à l’international Vivapolis s’exporte. On retrouve notamment son empreinte au  Maroc, où les pouvoirs publics comptent bénéficier du savoir-faire français pour ériger la ville nouvelle de Chrafat dans la région de Tanger-Tétouan. « Ils ont fait appel aux français pour les accompagner dans la réalisation de ce projet ambitieux », ajoute Caroline Olivier. Même chose en Turquie, pays qui compte la plus jeune population d’Europe. Les autorités turques attendent des entreprises françaises qu’elles les aident à mieux les inclure dans le tissu urbain sans cesse grandissant. Quant à la Chine, ses projets gigantesques nécessitent l’arrivée d’une offre globale. Au cours des 10 dernières années, la France a déjà effectué plus de 200 réalisations dans une cinquantaine de villes chinoises. Un éco-quartier français verra également le jour dans le district de Tiexi à Shenyang. Par ailleurs, Alstom et sa joint-venture Satee ont également remporté un marché d’une valeur de 75 millions d’euros sur la fourniture de matériel de traction pour plus de 550 voitures des lignes 3 et 4 du métro de Chengdu, 5e ville du pays. Pour Caroline Olivier, « Vivapolis regroupe un ensemble d’entreprises françaises du domaine de la ville durable » qui répondent pleinement aux enjeux de l’urbanisation des pays émergents et au renouveau des mégalopoles mondiales. Et prochainement, la France ira encore plus loin et innovera en proposant aux décideurs étrangers un simulateur de la ville durable 3D qui permettra de visualiser les hypothèses de développement proposées par l’offre française groupée et intégrée dans un même outil d’aide à la décision faisant appel aux dernières technologies. Il s’agit de représenter une maquette virtuelle à l’échelle d’un quartier ou d’une ville. Ce simulateur est actuellement en phase de test sur deux villes : Astana et Santiago du Chili. En savoir plus : Vivapolis : la créativité française pour la ville Vivapolis : la ville durable à la française Ville durable : répertoire des sociétés françaises    

Vendre à la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG) : le courant est passé !

Alexandre BISQUERRA - 04-juin-2012 10:03:31
Du 24 au 25 mai 2012, le Bureau UBIFRANCE de Tunis a organisé, avec le soutien de la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG), la visite en Tunisie d’une délégation de 6 entreprises françaises venue découvrir le potentiel du marché tunisien de l’électricité et du gaz. Destiné à faire redécouvrir aux sociétés françaises les opportunités offertes par le marché tunisien, l’évènement devait offrir à ces entreprises le panorama le plus complet possible des grands projets menés par la STEG, tout en favorisant l’établissement immédiat de relations d’affaires. Le programme de cet événement partenarial comportait trois étapes : - Un séminaire consacré aux grandes orientations de la STEG et aux projets d’équipements du pays dirigés par l’entreprise; - Des entretiens d’affaires en « BtoB » avec les directions techniques de la STEG; - Une visite technique sur le site de Sidi Abdelhamid à Sousse, où la délégation a pu accéder aux installations existantes (unités de production A - centrale thermique vapeur – et B - cycle combiné gaz-vapeur) ainsi qu’au chantier en cours (mené par SNC LAVALIN en groupement avec ANSALDO d’un nouveau cycle combiné gaz – vapeur (unité de production C). Avec la présence, le 24 mai, d’une trentaine de représentant de la STEG les participants français ont pu multiplier les contacts avec les cadres de l’opérateur national tunisien. Une expérience qui s’est révélée bénéfique pour les sociétés présentes: « j’ai pu enfin rencontrer des directeurs que je n’arrivais pas à joindre depuis deux ans» estimait ainsi le représentant d’une des sociétés françaises présentes. Du côté tunisien, l’enthousiasme s’exprimait à travers un souhait : celui de voir d’autres initiatives de ce type se reproduire.  

Rencontres Franco - Tunisiennes dans le secteur de l’Industrie Pharmaceutique

Essia BOUSLAMA - 23-janv.-2012 16:09:46
Consciente de l’essor du secteur de la santé en Tunisie et des enjeux qu’il présente pour l’économie tunisienne, la Mission économique-UBIFRANCE Tunis organise le jeudi 01 mars 2012 des rencontres B2B dans le secteur de l’Industrie Pharmaceutique. L’objet de ces rencontres est de proposer aux industriels tunisiens du secteur de la santé, l’offre française susceptible de répondre aux besoins actuels du secteur. Les participants français seront spécialisés dans les secteurs de l’ingénierie, de la certification, de l’équipement… Afin de faciliter les contacts entre les acteurs français et tunisiens, UBIFRANCE Tunis a choisi d’organiser ces rencontres parallèlement au salon " International Health expo" qui se déroulera du 01 au 04 mars 2012, au Palais de la Foire du Kram à Tunis. La participation des sociétés tunisiennes à ces rendez-vous est gratuite. Les sociétés tunisiennes intéressées par des rendez-vous individualisés avec les fournisseurs ou prestataires de services français peuvent dès à présent prendre contact auprès de Aïda   HAMROUNI et Essia BOUSLAMA : aida.hamrouni@ubifrance.fr et/ ou essia.bouslama@ubifrance.fr   ou par téléphone : 71 105 080.

Premières rencontres franco-tunisiennes des énergies renouvelables

Alexandre BISQUERRA - 11-janv.-2012 11:41:19
  Du 13 au 14 décembre 2011, la Mission Economique UBIFRANCE de Tunis a organisé la venue en Tunisie d’une délégation de 15 entreprises françaises à l’occasion de rencontres franco-tunisiennes des énergies renouvelables. Cet évènement, qui a reçu le soutien du Syndicat français des Energies Renouvelables (SER) , était destiné à faire redécouvrir aux sociétés françaises les opportunités offertes par le marché tunisien et à favoriser l’établissement immédiat de relations d’affaires entre les entreprises des deux pays.   L e programme très dense des deux jours de rencontres visait à offrir aux participants un panorama complet du marché des énergies renouvelables en Tunisie avec:   -    Un séminaire (le 13 décembre) en présence des principaux acteurs publics et privés concernés (Direction Géné rale de l’Energie, Agence Nationale de Maîtrise de l’Energie, Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz, Chambre Syndicale Nationale des Energies Renouvelables) et des principaux bailleurs de fonds actifs en Tunisie (Agence Française de Développement, Banque Européenne d’Investissement, Banque Mondiale, Banque Africaine de Développement).   -     Des rencontres d’affaires « BtoB » (le 14 décembre) entre les sociétés françaises de la délégation et les sociétés tunisiennes du secteur.   -     Une réception à la résidence de France à La Marsa, où étaient conviés les principaux acteurs du marché en Tunisie.   Ces rencontres ont donné aux partenaires tunisiens un meilleur aperçu de la diversité et du haut niveau technique de l’offre française. La variété des produits et des services proposés par le panel des 15 entreprises était en effet très représentative des différents métiers du secteur (éolien, solaire, biomasse, efficacité énergétique et cogénération).   Dès 2012, l’initiative sera rééditée avec la venue sur le site du Technopole de Borj Cédria (banlieue sud de Tunis) d’une délégation d’entreprises conduites par le Pole DERBI. L’occasion d’assurer, dans le prolongement de cette opération, un effort continu en faveur de nouveaux partenariats privés entre les deux pays.     RAPPEL : Publication de la seconde édition du Dossier Thématique Sectoriel « Les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique en Tunisie »   La Mission économique UBIFRANCE a publié, en marge des rencontres franco-tunisiennes des énergies renouvelables, la nouvelle édition du dossier thématique sectoriel intitulé « Les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique en Tunisie » . C ette étude regroupe en un seul document une présentation des politiques et des principaux programmes d’investissements du secteur, un bilan de l’état d’avancement des projets et un rappel, à destination des entreprises, des principaux dispositifs de soutien français. Elle comporte en annexe un répertoire des principales sociétés privées tunisiennes du secteur. L’ouvrage est en vente sur le site internet d’UBIFRANCE (91 pages ; 150€).

Cellule d’aide aux entreprises en difficultés.

Haithem BEN AOUN - 02-févr.-2011 17:06:19
Une cellule a été créée par le Ministère de la Planification et de la Coopération internationale (MPCI) , conjointement avec le Ministère de l’Industrie et de la Technologie, et à laquelle peuvent s’adresser toutes les entreprises pour exposer les problèmes qu’elles rencontrent au jour le jour et même proposer des solutions. (Cellule auprès du MPCI, M. Zekri, 71 849 596, Email : z.noureddine@mdci.gov.tn ). Les entreprises peuvent envoyer une copie de leur dossier à la Mission économique Ubifrance ( tunis@ubifrance.fr ) ou au Service économique régional ( tunis@dgtresor.gouv.fr ) pour un appui supplémentaire par des démarches appropriées de l’Ambassade de France en Tunisie auprès des autorités tunisiennes
Qui nous sommes
Olivier PRADET , Directreur Business France Tunis: Business France Tunis accompagne les entreprises françaises dans leurs projets de développement sur le marché tunisien à l’export comme à l’implantation. Notre équipe allie compétence et expérience pour faciliter les relations commerciales entre entreprises françaises et tunisiennes.   -    Business France Tunis entretient des relations continues avec les entreprises de toutes les régions tunisiennes. -    Une équipe de 12 experts intervient dans les quatre filières suivantes : AGROTECH (Produits et Technologies Agroalimentaires) ART DE VIVRE-SANTE (Bien-être, Consommation, Mode, Habitat, Santé), INDUSTRIE & CLEANTECH (Infrastructures, Transports, Industrie), et  TECH & SERVICES  (Nouvelles technologies, Innovation, Services). -    Business

En savoir plus

Facebook
Press area & Media Gallery
calendrier des publications