RESULTATS DE RECHERCHE

SIPSA salon de l’élevage, du machinisme et de l’équipement agricole en Algérie du 19 au 22 mai

Nassima MESSOUTER - 10-févr.-2012 09:16:46
  L’Algérie est un grand marché, proche de la France, géographiquement   et culturellement. Compte tenu du développement de l’agriculture et des besoins en machines, équipements, produits et savoir-faire étranger dans de nombreux secteurs, il est très convoité par de nombreux pays.   Le fait que la plupart des opérateurs algériens connaissent la France, que notre pays ait l’image d’un pays agricole performant et que la plupart des opérateurs parlent français constitue un avantage objectif pour les PME françaises.   De plus, l’émergence de la grande distribution et le développement de la consommation, devraient faire progresser la demande. Dans ce contexte, le ministère de l’agriculture s’efforce de créer un environnement incitatif pour favoriser les investissements, moderniser, accroître les rendements, mécaniser, élargir la SAU, développer l’irrigation,… afin d’augmenter la production agricole algérienne et de diminuer la facture des importations alimentaires qui ne cesse de s’accroître. Les secteurs prioritaires sont d’abord le lait, les céréales et la viande (bovine et volailles) mais aussi les cultures fourragères et les fruits et légumes. En ce qui concerne les machines et les équipements agricoles (nomenclatures 84xxxxxx 87xx 94xx), les importations algériennes ont atteint 138 millions d’Euros en 2010 et la France se situe à la 3ème place parmi les fournisseurs de l’Algérie dans ce secteur. Le secteur agricole connait une évolution positive depuis 2008 et cette évolution s’accélèrera au cours des prochaines années. Les sociétés italiennes, finlandaises, espagnoles, turques, chinoises, indiennes, … sont très actives en Algérie. Dans ce secteur comme dans les autres, il faut venir voir sur place, rencontrer les opérateurs, comprendre la demande, s’adapter et convaincre sur le terrain. Les importations algériennes d’animaux vivants ont été multipliées par 10 depuis 2008 pour atteindre 60 millions d’Euros en 2010. La France est devenue le 1er fournisseur du marché algérien et   l’Algérie est devenue en 2011 le 4ème marché de la France pour les bovins vivants. Les exportations françaises de bovins vivants vers l’Algérie en valeur sont passées de 4 M€ en 2008, à 12 M€ en 2009, à 24M€ en 2010 et 60M€ en 2011. La demande algérienne concerne aussi bien les génisses laitières, dont 66.000 ont été importées au cours des 3 dernières années, que les animaux d’engraissement. L’amélioration et l’augmentation du cheptel laitier, conjointement à la progression des cultures céréalières et fourragères, devraient permettre de développer la production algérienne mais aussi la collecte laitière et la transformation. L’objectif est non seulement de diminuer les importations de poudre de lait (300.000 t/an) mais aussi de produire de la valeur ajoutée en Algérie et de fournir des produits de meilleure qualité au consommateur. L’Algérie a réussi à devenir autosuffisante en viandes blanches mais continue de développer la production pour satisfaire une demande toujours croissante. Pour les produits de base, la sécurité alimentaire est devenue un enjeu majeur. Dans ce contexte, le Bureau d’UBIFRANCE à Alger a identifié de nombreuses opportunités pour les entreprises françaises et il les invite à participer au Pavillon France du SIPSA. L’édition 2011 avait rassemblé 319 exposants, pour les 2/3 internationaux (dont 80 exposants pour la France) et 18000 visiteurs.   Le SIPSA salon de l’élevage, du machinisme et de l’équipement agricole en Algérie est spécialisé dans le domaine de l’élevage mais il étend ses activités à d’autres secteurs (équipements alimentaires, aquaculture,…). La 12ème édition, se déroulera à Alger du 19 au 22 mai 2012, et sera accompagnée comme d’habitude de forums sectoriels, FINOVIANDE (filière élevage), FIPLAIT (filière lait) et FIFAVIC (filière aviculture).
A propos
Placé sous la tutelle des ministres chargés de l’économie, des affaires étrangères et de l’aménagement du territoire, Business France est l’opérateur public national au service de l’internationalisation de l’économie française, résultant de la fusion au 1er janvier 2015 d’UBIFRANCE, l’Agence pour de développement international des entreprises et de l’AFII, l’Agence française pour les investissements internationaux. Business France Algérie qui constitue le Service Commercial de l’Ambassade de France, est l’un des 80 bureaux de l’Agence répartis dans plus de 70 pays. L’équipe  Business France Algérie allie compétence et expérience pour faciliter et favoriser les partenariats entre les entreprises françaises et les entreprises algériennes : Ell

Lire plus

Facebook
Espace presse & galerie de médias
Derniers commentaires

Excellent article merci et Bonne Continu...

Bouhedli Mohamed Nassim | décembre 25, 2015

Excellent article merci et Bonne Continu...

Bouhedli Mohamed Nassim | décembre 25, 2015

Merci pour cet excellent article et bonn...

Bouhedli Mohamed Nassim | octobre 24, 2015

Merci pour cet excellent article et bonn...

Bouhedli Mohamed Nassim | octobre 24, 2015