RESULTATS DE RECHERCHE

EDF : Lancement d’une offre d’autoconsommation solaire en France

Amel Oussedik - 13-juin-2017 13:22:49
  Electricité De France, EDF, annonce le lancement d’une offre d’autoconsommation solaire collective en France qui sera déployée fin 2018 ou début 2019 après une phase d’expérimentation. Nommée « Notre soleil & nous », cette offre ciblera les copropriétés, les bailleurs sociaux et "tous types de logements verticaux qui souhaitent produire et consommer leur propre électricité". Dans la même optique, EDF a déjà lancé il y a une année une offre en habitat individuel « Mon soleil & moi » qui regroupe 1700 clients en France dans l’autoconsommation solaire en habitat individuel, soit 12% de part de marché.   Les clients équipés d’une installation de 3 kilowatt-crêtes consomment environ 60% de l’électricité qu’ils produisent et ont depuis peu la possibilité de revendre les 40% restants sur le réseau à un tarif fixe.   Le groupe EDF travaille également sur des offres d’autoconsommation solaire en Italie, Belgique et Grande-Bretagne.    

Inauguration du premier arbre solaire en France le 29 mai prochain

Amel Oussedik - 16-mai-2017 18:20:24
  Nevers, commune du centre de la France, inaugurera le 29 mai prochain le premier arbre à énergie solaire en France. Installé par JCDecaux, l’eTree (arbre solaire), mobilier urbain qui fonctionne exclusivement à l’énergie solaire, représente une nouvelle source d’énergie mise à disposition des usagers.   Cet arbre solaire est composé de plusieurs parties : ses feuilles représentent des panneaux photovoltaïques qui captent la lumière du soleil, son tronc renferme la batterie qui stocke de l’énergie et équipé en surface de plusieurs prises pour les usagers, quand à ses branches, elles comportent un système d’éclairage et un dispositif de brumisation utilisable l’été. Il fournira divers services gratuits aux usagers, comme la possibilité de recharger leurs appareils (smartphones, tablettes, ordinateurs portables, …), du wifi, de la lumière le soir ainsi que des informations utiles grâce à un écran intégré. Il pourrait également servir de bornes de recharge pour des véhicules électriques, particulièrement dans les centres urbains où il manque des points de recharge.  

4ème Edition du Salon International des Energies Renouvelables en Algérie

DOUIDENE LEILA - 10-sept.-2013 12:02:00
  ERA 2013 est la 4 ème édition du salon des Energies Renouvelables en Algérie. En 2012 le salon a reçu près de 5000 personnes, pour 110 exposants dont 43 sociétés étrangères, répartis sur une surface de 8000 m2. Les domaines d’activité concernés pour l’édition 2013 sont : le photovoltaïque, le traitement des déchets, l’hydroélectricité, l’efficacité énergétique, la maîtrise de l’énergie, la biomasse, l’éolien, l’écoconstruction, le solaire thermique, et la géothermie. Ainsi, le salon ERA constitue une opportunité grande à l’attention des entreprises françaises des secteurs concernés. En effet, l’Algérie prépare actuellement l’après-gaz : le gouvernement compte porter à 40% la part des EnR dans la production d’électricité à l’horizon 2030. Un programme gouvernemental prévoyant d’investir plus de 80 Mds USD d’ici 2030, pour installer une puissance de 12 GW afin de produire de l’électricité à partir d’énergies renouvelables (85% solaire et 14% éolien) est actuellement en cours de développement.

L’entreprise française Sunpartner innove sous contrat dans l’énergie solaire

Reda ZEGHMATI - 26-juin-2012 22:27:11
A partir de deux innovations de rupture dans le photovoltaïque, cette start-up d’Aix-en-Provence a déposé une vingtaine de brevets et donné naissance à deux entreprises. Son principe : rémunérer sa R&D avec des contrats de prestation.    1 L’idée A l’origine de Sunpartner, il y a deux inventions de rupture dans un même domaine, l’énergie photovoltaïque. La première est un film solaire rendu transparent, grâce à un réseau de microlentilles (« Les Echos » du 6 septembre 2011). La deuxième est une centrale solaire dite « à basse concentration » destinée aux pays du Sud. Leur concepteur, Joël Gilbert, s’associe en 2008 à un jeune ingénieur, Ludovic Deblois pour créer Sunpartner, avec deux filiales spécialisées dans chacune de ces technologies : Wysips pour la première, Axiosun pour la seconde. « Les deux entités travaillent ensemble, mais sont distinctes car elles ne visent pas les mêmes marchés. Cela permet aussi de travailler à des rythmes de développement différents », explique Ludovic Deblois, président de Sunpartner. Rythme rapide pour Wysips, dont la technologie devrait apparaître sur le marché dès l’été 2013. Rythme plus lent pour Axiosun, sous contrat avec le CEA et le gouvernement marocain : ses unités de production n’arriveront pas avant 2014.  2  Le financement « Depuis le début, nous sommes en levée de fonds permanente », résume Ludovic Deblois. Soutenu au départ par des « business angels », Sunpartner en est déjà à son quatrième tour de table. Sur les deux dernières années, la start-up a récolté 5 millions d’euros, dont 2 millions de fonds publics en provenance de l’Ademe, d’Oséo et des collectivités locales.  3  La stratégie La seule richesse de Sunpartner est sa propriété intellectuelle. Et comme la recherche coûte cher, impossible de la mener seul. D’où une stratégie tournée vers les partenariats, mais uniquement sous forme de contrats de prestation. L’idée est que chaque projet puisse à la fois faire avancer les technologies et générer des rentrées d’argent. Wysips finance ainsi une partie de sa R&D par un accord avec Prismaflex, fabricant lyonnais de panneaux publicitaires. En revanche, la start-up refuse les grands projets de recherche collaboratifs subventionnés. « Pour une PME, cela n’a pas d’intérêt car cela mobilise beaucoup de temps administratif, et cela ne se fait pas dans une logique de business, donc les grands groupes ne sont pas motivés. »  4  Les perspectives Amélioration des cellules photovoltaïques pour Axiosun, création d’une ligne de production pilote pour les films transparents de Wysips, sans compter les développements spécifiques pour de nouveaux partenaires venus, par exemple, de l’aérien... Les deux entités fonctionnent à plein régime. Ce qui n’empêche pas d’explorer de nouvelles pistes. Depuis sa création, l’entreprise, qui emploie 20 personnes, a déjà déposé pas moins de 22 brevets. BENOÎT GEORGES   Fiche technique Date de création : août 2008 Président : Ludovic Deblois Chiffre d’affaires : 400.000 euros en 2011, 2,4 millions d’euros prévus en 2012 Effectif : 20 personnes. source : les échos entreprises
A propos
Placé sous la tutelle des ministres chargés de l’économie, des affaires étrangères et de l’aménagement du territoire, Business France est l’opérateur public national au service de l’internationalisation de l’économie française, résultant de la fusion au 1er janvier 2015 d’UBIFRANCE, l’Agence pour de développement international des entreprises et de l’AFII, l’Agence française pour les investissements internationaux. Business France Algérie qui constitue le Service Commercial de l’Ambassade de France, est l’un des 80 bureaux de l’Agence répartis dans plus de 70 pays. L’équipe  Business France Algérie allie compétence et expérience pour faciliter et favoriser les partenariats entre les entreprises françaises et les entreprises algériennes : Ell

Lire plus

    
    You Buy France 

    

    Vivapolis  

   

    Healthindustry

   

    Axema

Facebook
Espace presse & galerie de médias
Derniers commentaires

Excellent article merci et Bonne Continu...

Bouhedli Mohamed Nassim | décembre 25, 2015

Merci pour cet excellent article et bonn...

Bouhedli Mohamed Nassim | octobre 24, 2015

Merci pour cet excellent article et bonn...

Bouhedli Mohamed Nassim | octobre 24, 2015