Machinisme agricole, process pour l'industrie agroalimentaire, équipements pour transformation et emballages agroalimentaires

Des entreprises françaises à Timimoun pour rencontrer des porteurs de grands projets agricoles

Alain Leroy - 29-oct.-2018 14:41:30

  Plusieurs entreprises françaises se sont rendues fin octobre à Timimoun pour rencontrer les porteurs de projets agricoles et visiter les exploitations typiques de cette région. Les exploitations sont des fermes  innovantes qui englobent de nombreux secteurs agricoles et d’élevage (techniques dites de culture sur plusieurs étages). D’où des besoins considérables dans les équipements, les intrants et le savoir-faire pour : -            Une agriculture à plusieurs étages : grandes cultures (céréales, fourrages), cultures maraichères, arboriculture fruitière, oléiculture et phoeniciculture -            L’élevage bovin, ovin, caprin mais également camelin et avicole -            Le conditionnement, le stockage et la chaine du froid   Les entreprises françaises CTH (n utrition animale, traitement de l’eau et hygiène), HM Clause (semences), Formagiene (fromations, apports en compétences et savoirs dans le domaine agricole et agroalimentaire), Informia (logiciels de gestion des cultures maraicheres et fruitières), FC17 (chaîne du froid), et SH Biaugeaud (i ngénierie et fourniture de process agro-alimentaire pour la transformation des fruits et légumes) ont pu présenter ensemble une offre française complète et groupée.


Succès du pavillon France au salon SIMA SIPSA 2018

Alain Leroy - 29-oct.-2018 11:19:46

Lors de la 3ème édition du salon SIMA SIPSA, salon de référence pour la filière de l’élevage mais également du machinisme agricole au Maghreb qui s’est tenu du 8 au 11 octobre 2018 à Alger, le Pavillon France  a rassemblé 22 participants, pavillon coordoné par Business France. Bretagne Commerce International, AXEMA (Union des Industriels de l’Agroéquipement) et INTERBEV (Interprofession Bétail et Viandes), partenaires historiques de ce salon, étaient accompagnés de quelques-uns de leurs membres. Avec 8 entreprises, La Région Bretagne a renforcé sa participation. Le Pavillon France a élargi son offre en présentant de nouvelles entreprises, notamment dans les solutions naturelles pour l’élevage, l’automatisation de couvoirs, le conseil et la conception d’usines intégrées, le traitement des effluents agroindustriels ainsi que dans les logiciels. De beaux projets d’investissements ont également été présentés par des acteurs algériens lors du cocktail de networking organisé par le Bureau Business France d’Alger, cocktail qui a réuni près de 70 personnes.


L’agroalimentaire, premier secteur industriel français

Alain Leroy - 21-mars-2018 09:37:30

L’industrie alimentaire continue de créer des emplois en France – 4 491 en 2017, selon les chiffres rendus publics, mardi 20 mars, par l’Association nationale des industries alimentaires (ANIA). De quoi conforter sa place de premier pourvoyeur d’emplois dans l’Hexagone, avec 429 079 salariés directs. Cette dynamique s’explique d’abord par un tissu formé essentiellement de TPE et de PME, c’est-à-dire de petites structures, qui représentent 98 % des 17 647 entreprises référencées dans le secteur. D’où la faible part de l’exportation dans le chiffre d’affaires par rapport à d’autres secteurs industriels. En moyenne, l’export représente 21 % des ventes des entreprises agroalimentaires. Autre signe positif pour l’agroalimentaire, son chiffre d’affaires global a progressé de 3,9 % en 2017, à 180 milliards d’euros. En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/03/20/l-agroalimentaire-grossit-les-rangs-de-l-emploi-en-france_5273518_3234.html#l9XoVKPzqWQ2jyOB.99  


Edition 2018 réussie pour le Salon de l’Agriculture

Alain Leroy - 05-mars-2018 12:08:41

  La fréquentation de la 55e édition est en hausse de près de 9% avec 672.570 visiteurs. Plus de 40 visites officielles de politiques français et 68 délégations étrangères ont foulé les allées de la porte de Versailles.   La plus grande ferme éphémère de France s’est terminée après neufs jours sur un bilan positif. Non seulement le nombre de visiteurs reprend le chemin de la hausse avec 672.570 visiteurs (+8,64% par rapport à 2017) sans toutefois atteindre le record de 2014 (703 000 visiteurs), mais en plus il n’a jamais été autant parlé d’agriculture. Au total, plus de 40 visites de responsables politiques français se sont déroulées dans les allées du Salon international de l’agriculture (SIA) à commencer par le président de la République Emmanuel Macron   Sur le plan international, 68 délégations étrangères sont venues prendre des renseignements sur un secteur clef de l’économie française qui contribue à plus de 11 milliards d’euros à l’excédent commercial.   A rappeler que le Salon se divise en 4 pôles, Cultures et Filières Végétales, Jardin et Potager, Services et Métiers de l’Agriculture, Élevage et ses Filières et Produits des Régions de France, d’Outre-Mer et du Monde. Une délégation algérienne figurait d’ailleurs sur ce dernier pôle parmi les 11 pavillons représentés cette année : Algérie, Maroc, Sénégal, Italie, Suisse, Bulgarie, Tunisie, Mali, Côte d’Ivoire halieutique et agriculture, et CPLP (Brésil et Portugal).  


Innov-Agri, le plus grand salon de machinisme agricole en plein champ d’Europe

Alain Leroy - 27-août-2017 19:09:40

  Le salon Innov-Agri au lieu à Ondes en Haute-Garonne les 6 et 7 septembre prochain. Le salon en plein-champ est la plus grande plateforme européenne de présentation de matériel en dynamique. Il a pour principal objectif de rapprocher les exploitants des fournisseurs de la filière dans des conditions réelles d’utilisation. Cette rencontre est une opportunité pour kes agriculteurs, éleveurs, entrepreneurs de venir se former, s’informer et découvrir de nouvelles techniques, de nouveaux process en situation.   Plus de 300 marques et instituts seront présents, donnant l’occasion de découvrir tous les matériels et techniques : du travail du sol au transport en passant par le semis, la fertilisation, l’épandage, la pulvérisation, l’irrigation, la récolte.     Plus d’informations : http://www.innovagri.com/  


Agriculture viticole: Une forte économie de pesticides avec la pulvérisation confinée

Alain Leroy - 26-juil.-2017 11:55:56

  Sous l’effet de la pression sociétale, l’emploi des pesticides par les agriculteurs évolue petit à petit.   « Sur le bassin du Layon, les volumes ont diminué de 12 % en trois ans,  observe Laurent Mounereau, directeur du Sage (schéma d’aménagement et de gestion de l’eau) basé à Martigné-Briand au cœur du vignoble de l’Anjou.  Nous commençons à voir des effets sur la qualité de l’eau, nous sommes dans la bonne direction » .   En viticulture, souvent montrée du doigt dans ce domaine, de nouveaux outils apparaissent permettant non seulement de réduire la consommation de pesticides, mais aussi d’empêcher leur dérive en dehors des parcelles sous l’effet de la brise. On parle de pulvérisation confinée grâce à des panneaux prenant les rangs de vigne en sandwich.   Alain Poupard, vigneron à Martigné-Briand a témoigné de son expérience.  « J’ai investi dans une de ces machines en 2016. Il faut compter 45 000 euros soit le double d’un pulvérisateur classique, mais il existe des subventions. L’année 2016 fût intense en maladies en raison du climat, or j’ai réduit de 55 % mes achats de produits phytosanitaires, soit 10 000 euros d’économie. Je pense que le retour sur investissement peut se faire en trois ans. C’est un équipement encombrant qui demande des inter-rangs et des tournières suffisamment larges, mais la maniabilité est bonne. Je passe 2 h de plus à traiter mes 33 ha car il faut passer tous les deux rangs. En revanche, je gagne du temps au remplissage. »   Animé par la chambre d’agriculture, un groupe d’une dizaine de vignerons équipés s’est constitué afin d’échanger, de progresser ensemble, et de permettre à d’autres de se lancer sereinement.  Source: http://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/essais-agricoles/une-forte-economie-de-pesticides-avec-la-pulverisation-confinee-5101429


La digitalisation, nouvelle tendance du secteur agricole

Alain Leroy - 16-juil.-2017 11:05:06

Télédétection, systèmes d’aide à la décision, autoguidage par GPS, drones de surveillance, traitement de données massives... Après la ville, les champs passent à leur tour sous contrôle digital. La digitalisation des sols est en marche, même si elle peut être qualifiée de marché encore embryonnaire » en France. Entre 2013 et 2015, l’utilisation des applications professionnelles agricoles sur smartphone a bondi de 110 %, et 79 % des exploitants connectés (soit un peu plus de 45 %, contre 39 % en 2012) reconnaissent l’utilité des nouvelles technologies pour leur activité, selon le dernier rapport sur la France agricole. A titre d’exemple, l’entreprise française Airinov, filiale du groupe Parrot, produit une solution de pilotage de la fertilisation azotée des céréales à paille en cours de montaison. A l’aide de capteurs fixés sur des drones, elle évalue le niveau de biomasse et conseille sur la répartition des doses selon les différences de développement observées sur la parcelle. En modulant ainsi les apports, les agriculteurs peuvent mieux homogénéiser la pousse et accroître leurs rendements. Chez Ocealia, la 7e coopérative céréalière de France, le recours à ces services a fait gagner aux adhérents 8 quintaux de blés par hectare, soit plus de 100 euros, sans compter les économies d’azote. Si l’efficacité énergétique des exploitations s’est accrue, la marge de progrès est encore considérable, notamment en ce qui concerne l’usage des énergies renouvelables. Source: https://www.lesechos.fr/thema/030375036252-le-machinisme-agricole-passe-a-la-frappe-chirurgicale-2095598.php#4WP8GcW6It96FUsb.99


A propos
Placé sous la tutelle des ministres chargés de l’économie, des affaires étrangères et de l’aménagement du territoire, Business France est l’opérateur public national au service de l’internationalisation de l’économie française, résultant de la fusion au 1er janvier 2015 d’UBIFRANCE, l’Agence pour de développement international des entreprises et de l’AFII, l’Agence française pour les investissements internationaux. Business France Algérie qui constitue le Service Commercial de l’Ambassade de France, est l’un des 80 bureaux de l’Agence répartis dans plus de 70 pays. L’équipe  Business France Algérie allie compétence et expérience pour faciliter et favoriser les partenariats entre les entreprises françaises et les entreprises algériennes : Ell

Lire plus

Facebook
Espace presse & galerie de médias
Derniers commentaires

Excellent article merci et Bonne Continu...

Bouhedli Mohamed Nassim | décembre 25, 2015

Excellent article merci et Bonne Continu...

Bouhedli Mohamed Nassim | décembre 25, 2015

Merci pour cet excellent article et bonn...

Bouhedli Mohamed Nassim | octobre 24, 2015

Merci pour cet excellent article et bonn...

Bouhedli Mohamed Nassim | octobre 24, 2015