La SNCB lance un marché public de modernisation de ses outils informatiques, d’un montant évalué à près de 277 millions d’euros sur 7 ans

Naila Kaouache - 13/06/17

 

La SNCB lance un marché public de modernisation de ses outils informatiques, d’un montant évalué à près de 277 millions d’euros sur 7 ans. L’entreprise souhaite développer de nouvelles applications et transformer les applications existantes. Selon le porte-parole de la SNCB Thierry Ney, « le marché vise à signer un contrat-cadre avec le ou les partenaires qui seront retenus. L’objectif est d’être plus efficace, ce qui nous permettra de faire des économies sur d’autres choses. L’informatique a de plus en place une place importante dans notre business ». L’objectif de cet appel d’offre serait notamment de rattraper le retard que subit actuellement sa filiale informatique Ypto. Le partenaire choisi pour renforcer l’expertise interne de la SNCB dans le traitement informatique devra garantir à la SNCB les niveaux de service les plus élevés et les plus modernes des technologies informatiques. La SNCB souhaite minimiser au maximum les pannes qui ont parfois empêché l’impression de tickets de transport ou qui brouillent la communication des informations sur les retards de trains aux voyageurs. Le marché vise également à renforcer la présence de la SNCB sur les réseaux sociaux et par là la qualité du service aux usagers. La sécurité des données est par ailleurs l’un des autres points phare du futur contrat-cadre notamment par la possible transition vers une technologie « cloud » adaptée au secteur public. Parallèlement, la SNCB a initié la première étape de son projet visant à offrir une connexion WiFi à ses usagers. L’entreprise vient de lancer une demande d’information (« request for information ») pour sonder le marché des opérateurs susceptibles d’offrir un service performant et de qualité aux voyageurs.

 

Source : L’ECHO

 

Télécharger: Actuellement aucun fichier téléchargable
Commentaires
A propos de
La Belgique reste parmi les pays les plus productifs au monde.  De nombreux programmes d’investissements ont été mis en place ces dernières années, tant au niveau des Infrastructures (RER)  et des Transports (durables) que dans l’Industrie notamment pour répondre aux exigences environnementales (ENR, diminution de rejet CO2,…), mais aussi pour accroître le taux et la performance de la productivité. La crise économique a eu des conséquences directes sur la plupart des segments industriels,  toutefois les observateurs restent optimistes sur le plus long terme  compte tenu des enjeux  misant sur  les progrès en matière d’environnement,  sur le renouvellement  mais aussi sur l’innovation et la haute technologie. L’offre française a d’ailleurs trouvé sa place dans de grands projets (VINCI, VEOLIA, SUEZ, GDF…)

Lire la suite

Facebook
Espace Presse
Liste des derniers commentaires

Hi. Have a nice day. This is Anwar fro...

Looking for oppurtunity to work together | janvier 13, 2014

NOSE nous aimons le concept, et nous en ...

pharma4beauty | mai 27, 2013

Calendrier des publications